Big Dav


Un copain d'une copine d'un copain. Une première rencontre lors de son festival d'art à Pont Caffino. Des œuvres qui apparaissent par-ci par-là dans le vignoble nantais.... Big Dav est plus grand que nature, de par sa taille (ancien espoir national de l'équipe de France de basket), sa passion pour l'art, son énergie et sa productivité.


On avait croisé Big Dav en personne et au travers de ses œuvres dans le passé. On l'a recontacté pour un projet qui mijote tranquillement en attendant la réouverture de... tout. On était déjà séduits par ses œuvres, joyeuses, colorées, graphiques, accessibles à tous et pourtant riches en références pour ceux qui ont envie de creuser. On a été submergés par le personnage lors d'une après-midi chez lui. Rencontrer Big Dave c'est rencontrer un tsunami. Il a mille projets en tête, des centaines d'autres qui lui viennent à l'esprit à la minute.


Artiste, peintre et graffeur autodidacte, il a un parcours de vie aussi haut en couleurs que ses tableaux. Aujourd'hui, il vit dans le vignoble nantais avec sa famille et il veut y installer de l'art.

Fondateur du festival d'art de Pont Caffino, il travaille inlassablement à promouvoir les artistes du vignoble. En prêtant main forte à une copine qui exposait lors du festival de 2017, on l'a rencontré pour la première fois. Ce n'est pas rien d'organiser un évènement pareil et pourtant, Big Dav l'a fait pour les autres. Ses œuvres à lui n'étaient pas exposées. Quand il dit qu'il a envie de faire rayonner le travail des autres artistes, ce n'est pas juste une phrase de marketing pour récupérer le devant de la scène.


A côté de ça, il a une vision d'un parcours artistique dans le vignoble où chacun peut profiter du paysage exceptionnel et soudain, au bout d'un virage, tomber sur une œuvre exposée en pleine nature. Un cadeau de la vie, une rencontre inattendue avec le beau, une petite surprise pour les passants.



Il s'y attèle avec un graff géant sur une tour d'eau du domaine viticole du château de la Galissonnière au Pallet. 12m de circonférence sur 2m50 de haut, sa fresque célèbre les chevaux qui paissent tranquillement au pied de la tour. Quand on connait l’œuvre de Big Dave, on sait que ses sujets de prédilection n'ont pas 4 pattes. Lorsqu'on lui a posé la question, il nous a expliqué qu'il n'avait jamais dessiné de chevaux mais... pourquoi pas ? Il suffit de passer un peu plus de temps à faire des recherches, des croquis, des essais et au final c'est toujours intéressant de se lancer dans l'inconnu.

Nous sommes allés sur site pour lui donner un coup de main mais une fois sur place, à part le thermos de café dans notre sac, il n'avait pas besoin de nous. Il avait pris tellement d'avance qu'il était déjà sur les détails et vu notre manque complet de dons artistiques, on ne pouvait rien faire pour lui. Du coup, l'après midi de travail s'est transformée en après-midi d'observation d'un artiste à l’œuvre.

Big Dave est descendu de sa tour pour discuter quelques minutes et boire son café, puis il s'est excusé car il ne pleuvait plus et le vent s’étant calmé, il fallait en profiter pour continuer.

Il a plié ses 2 mètres pour rentrer dans la nacelle qui contenait déjà ses pots de peinture, ses pinceaux et la maquette de l’œuvre finale. La nacelle faisait un bruit épouvantable en l'emmenant toujours plus haut. Et là, il s'est mis au travail. Le vent s'est calmé mais la moindre brise ressenti au sol faisait tanguer la nacelle de plusieurs dizaines de centimètres tout là-haut. Mais rien n'ébranle Big Dav et il continuait de sculpter les aplats de couleurs en chevaux cabrant fièrement, la main sûre, le trait net.


Au final, c'était plus facile de l'observer en s'allongeant dans l'herbe au soleil. La vie est parfois très très dure ! On avait l'impression d'être des enfants qui regardent les nuages. Ce trait là sert à quoi ? Tu crois que c'est une patte ? Non, c'est le pied du cavalier. Attends, il rajoute de l'ombre. Tu vois, je t'avais dit que c'était la patte devant du cheval. Trait après trait, Big Dav faisait apparaître des chevaux sortis de son imagination, d'autres empruntés aux grands maîtres et réinventés par ses soins. On ne veut pas vous en dire plus car le vernissage aura lieu au domaine de la Galissonière le 12 juin. Big Dave va continuer de graffer d'autres œuvres sur le domaine et il réfléchit à comment nous surprendre encore et toujours.

26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout